9 points clés pour construire un foyer béni (Partie 2/2)

By Madrass'Animée | Parentalité Musulmane

Août 30

Après avoir abordé les quatre premiers moyens que sont les dou3a, les adhkar, la lecture du Coran et la prière, et avoir fait les efforts pour les faire rentrer dans notre quotidien ;), nous nous retrouvons aujourd’hui pour finaliser notre plan de construction d’un foyer béni par la mise en application de cinq nouveaux moyens pour parvenir à cet objectif.


5) La demande de pardon (isthighfar)


L'être humain est par nature imparfait, il commet des erreurs et tombe parfois dans le péché.

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète  a dit:« Tous les fils d’Adam commettent des péchés; mais les meilleurs d’entre ceux qui commettent des péchés sont ceux qui se repentent. »(Rapporté par Ibn Majah)


Or, le péché est la cause de la descente du châtiment d'Allah.

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il (Allah) pardonne beaucoup. »(Sourate As-Shura, verset 30)


Ces châtiments, sont de différentes formes, ils peuvent être visibles ou invisibles et peuvent nous atteindre nous, notre entourage ou nos biens, et donc notre foyer. Il convient donc au croyant, de se repentir régulièrement afin d'être préservé de ces châtiments, mais aussi afin de trouver une solution à ses problèmes divers (santé, travail, famille…) qui ont souvent un impact sur l’équilibre de son foyer.

« Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient. »(Sourate Al Baqara, verset 222)
Le Prophète  a dit :« Par Allah, je demande pardon à Allah et me repens au cours d’un jour plus de soixante-dix fois. »(Rapporté par Al Boukhari)
Le Prophète  a dit :« Celui qui implore perpétuellement le Pardon d’Allah, Allah lui donnera une issue favorable à chaque difficulté, le soulagera de ses soucis et lui accordera sa subsistance de là où il s’y attend pas. »(Rapporté par Abû Daoud et Ahmad)

6) L’apprentissage

L'Islam est une religion accordant une place primordiale au savoir, d’ailleurs la pratique correcte de l’Islam ne peut se concevoir sans un minimum de savoir. Par le savoir, Allah élève les hommes les uns par rapport aux autres et les communautés les unes par rapport aux autres.

« Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. »(Sourate Al Moujadala, verset 11)

C’est ainsi qu’il incombe à tous musulmans d'acquérir la quantité de savoir lui permettant d'accomplir ses obligations religieuses.

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), le Prophète a dit: «Apprendre la science est une obligation pour chaque musulman ».(Rapporté par Ibn Maja)

Cette obligation est encore plus forte pour le chef de famille, qui a pour responsabilité d'enseigner cela à sa famille, responsabilité sur laquelle il sera interrogé auprès d'Allah.

D'après Abdallah Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophètea dit:« Chacun d'entre vous est un berger et chacun d'entre vous sera interrogé concernant son troupeau. Le dirigeant est un berger, l'homme est un berger pour les gens de son foyer, la femme est une bergère au sein du foyer de son époux et pour ses enfants. Ainsi chacun d'entre vous est un berger et chacun d'entre vous sera interrogé concernant son troupeau ».(Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Le meilleur moyen d'acquérir la science est de trouver un professeur ou un institut afin d'assurer un apprentissage régulier et rigoureux, mais également de bénéficier d'une organisation et d'une méthode.

Beaucoup se lance dans l’autodidaxie ou tente l'apprentissage sur internet (vidéos, audios). Cela peut s'avérer utile, mais très souvent, comme le montre l'expérience, le profit reste limité, soit par un manque de régularité, un manque de motivation ou un manque d'organisation.

La science utile a un impact sur la personne, qui se réforme progressivement et réforme son entourage, en commençant par son foyer.


7) L'éducation et la transmission

L'éducation de l'épouse incombe à son mari, et les époux sont solidairement responsables de l'éducation de leurs enfants. Un foyer ne peut prospérer qu’à condition qu'il soit bâti sur le savoir et l'amour de la connaissance.

« Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne. »(Sourate At-Tahrim, verset 6)

L'exégète, Ibn Kathir rapporte au sujet de ce verset les interprétations suivantes :

Ali ibn Abi Talib -que Dieu l’agrée- a dit: «Éduquez-les et enseignez-leur (la religion). »
Ad-Dahhak a dit: «Tout musulman doit enseigner aux siens s'agit-il de sa famille, ses esclaves et ses servantes, les obligations envers Dieu et leur interdire d’enfreindre Ses lois. »

Les parents doivent donc s'attacher à transmettre cet amour du savoir à leurs enfants, dès le plus jeune âge, en faisant du foyer un milieu propice à l'apprentissage. Pour cela, il convient de constituer une bibliothèque composée d'ouvrages divers et variés afin de donner aux enfants un large choix de lecture. En effet, comme une cuisine ne se conçoit pas sans réfrigérateur, il est inconcevable d'imaginer la maison d’un croyant sans une bibliothèque. Il est également utile de mettre en place une lecture quotidienne avec son enfant, en choisissant le moment où l’enfant est le plus apte à se concentrer. Le moment le plus adapté étant souvent le soir, juste avant de le coucher.


Pour être efficace et porter ses fruits, cet apprentissage doit être organisé, à l'aide d'un planning ou d'un tableau récapitulatif des actes à accomplir quotidiennement, de manière hebdomadaire, ou mensuellement. Cela permet de ne rien oublier, mais aussi de s’évaluer.

À titre d'exemple :


Pour les actes quotidiens : réciter les invocations avant le sommeil avec ses enfants, lire une histoire des Prophètes ou des Compagnons, réviser quelques courtes sourates, travailler la prononciation des lettres de l’alphabet…


Pour les actes hebdomadaires : Apprendre une invocation, lire sourate Al Kahf en famille le vendredi, se réunir en famille pour un jeu de société islamique (questions/réponses)…

Pour les actes mensuels : Une sortie éducative en famille, visite de proches, visite d’un malade, participation à une action caritative…

Ce qui précède constitue l’apprentissage théorique ou formel. Pour être réellement utile, il doit être accompagné d’un apprentissage « pratique ». Cet apprentissage est la plupart du temps informel car repose tout simplement sur la pratique des parents. En regardant ses parents, l’enfant apprend. Cela peut être nommé « l’apprentissage par l’exemple » ou « l’éducation silencieuse ». La problématique est donc la suivante : Sommes-nous de bons exemples pour nos enfants ? Nos enfants peuvent-ils apprendre en nous regardant, à travers notre pratique ?

8) La douceur et le dialogue

Allah a enjoint la miséricorde, la compassion et la douceur entre les croyants, ceci afin de tisser des liens solides assurant une cohésion et un soutien mutuel lors des épreuves. On retrouve cela dans le foyer musulman, qui doit constituer une fondation solidement bâtie, qui peut ainsi résister aux épreuves, auxquelles aucun foyer n'échappe. Par la douceur, les cœurs s’apaisent et s’ouvrent les uns aux autres. Une relation de confiance s’installe et le dialogue trouve place. Il devient donc plus simple de délier des situations délicates en trouvant une solution à travers le dialogue et l’échange. Chaque membre du foyer n'hésite pas à se confier aux autres afin de trouver conseil et réconfort, plutôt que d'aller chercher des conseils à l’extérieur du foyer, qui très souvent lui nuiront.

Selon 'Aisha, le Prophète a dit :« Dieu est doux et Il aime la douceur. Il donne par la douceur ce qu'il ne donne pas par la violence, ni par aucune autre qualité ». (Rapporté par Mouslim)
D'après Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète a dit:« La douceur n'a pas été donnée aux gens d'une maison sans qu'elle ne leur soit profitable ».(Rapporté par Tabarani)
Le Prophète a dit :« Lorsqu’Allah veut du bien aux gens d’un foyer, il y fait entrer la douceur ». (Rapporté par Ahmed et Al Bazzar)

C'est ainsi que chaque membre du foyer pourra évoluer dans une atmosphère propice à son épanouissement, sans être préoccupé par des querelles internes.

More...


9) La purification du foyer de tout ce qui déplaît à Allah

​Cela est une évidence. Comment un foyer espérant la bénédiction d’Allah peut-il délibérément aller à l'encontre de ses ordres et transgresser ses limites. Il appartient donc à la personne douée de raison, de purifier son foyer de tout ce qui va à l'encontre de cet objectif.

Parmi les calamités que l’on retrouve fréquemment dans les foyers aujourd'hui, nous pouvons citer les exemples suivants :

  • Les statues, les images et les chiens : « Les anges n’entrent pas dans une maison où se trouve un chien ou une image (représentation) » (Rapporté par Al Bukhari)

  • La musique : « Et parmi les gens il y en a qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant » (Sourate Loqman, verset 6)

Le compagnon Abdallah Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée) a dit concernant ce verset:« Je jure par Allah qu'il s'agit de la musique ».(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak)


Nous pouvons également citer : La télévision et internet lorsqu'ils sont utilisés à mauvais escient, les nourritures et les boissons illicites, les biens gagnés de façon illicite, la présence de livres ou magazine appelant à la corruption des mœurs….

Voici quelques orientations et moyens permettant, par la permission d'Allah, de concrétiser la réforme de nos foyers et de leur redonner vie. La plupart peuvent être mis en place rapidement, tandis que d'autres demandent un peu plus d'efforts. Quoi qu'il en soit, cela est facile pour celui à qui Allah a bien voulu faciliter. Cependant, dans une époque dans laquelle les responsabilités sont multiples et le temps libre restreint, il est nécessaire de procéder à des sacrifices afin de libérer du temps pour concrétiser ce projet de construction d'un foyer béni. Cela demande de prendre du recul, de méditer sur sa vie et de comprendre notre environnement à la lumière du Saint Coran et de la Sunna de notre noble Prophète  . Il nous apparaîtra alors avec évidence que la plupart de notre temps n'est pas utilisé dans la priorité de notre existence, qui doit être la construction de notre au-delà. Le doué d'intelligence doit donc faire les bons choix, quitte à paraître décalé ou à contredire les habitudes de l'époque en restreignant son train de vie par exemple, suivant ainsi les conseils de notre noble Prophète  :

« Sois dans ce bas-monde comme un étranger ou comme quelqu’un de passage ».(Rapporté par Al Boukhari)
Qu’Allah nous accorde la joie des yeux dans nos familles et nos foyers. Aminn !

Abou Ibrahim

(4) comments

Add Your Reply
Partages