Comment faire de mon enfant un mangeur de livres?

By Madrass'Animée | Parentalité Musulmane

Déc 11
livre lecture lire enfant musulman comment faire de mon enfant un mangeur de livres

Quels sont les avantages que l’on peut tirer d’une lecture régulière ? Et comment en pratique, la faire entrer dans le quotidien de nos enfants ?

Toutes les louanges appartiennent à Allah et que la paix et le salut soient sur son noble Prophète.

Il y a deux ans, en cours de soutien de mathématiques, dans un établissement scolaire parisien, je me suis retrouvé seul face à un élève de quatrième. Tous ses camarades s’étaient absentés ce jour-là. J’appréciais ce jeune pour sa politesse et son sérieux. Il n’était pas musulman, mais il possédait des qualités que l’on doit normalement retrouver chez le musulman. J’ai profité de l’occasion pour faire plus ample connaissance avec cet adolescent qui n’était pas comme la plupart des enfants de son âge. Au cours de la discussion je l’interrogeais : Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ? Je m’attendais à une réponse du type : « Je joue à la console ! », « Je joue au football! » ou « Je sors avec mes amis ! ». Mais à la place, il m’a timidement avoué qu’il aimait beaucoup lire. Nul doute que la lecture n’y est pas pour rien dans son sérieux et son caractère calme et poli. En creusant, je me suis également rendu compte qu’il passait beaucoup de temps avec ses parents autour d’activités culturelles. Bref , l'exemple de cet enfant, a qui depuis tout petit, on a fait aimer le savoir m'a particulièrement marqué à une époque où les jeunes ne s'intéressent plus qu' à leur smartphone ou autres écran en tous genres.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, je vous partage un article sur l’importance de la lecture et la façon de l’installer durablement dans la vie de nos enfants, afin de leur permettre d’acquérir ces qualités.

​1.) L​a place de la lecture dans l'Islam


Lire constitue le premier ordre qu’Allah donna à son Prophète (Paix et Salut sur lui), car il est une des plus grandes causes de l’acquisition du savoir. Or, à travers le savoir Allah, élève les créatures les unes par rapport aux autres.

« Sont-ils égaux ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? » (Sourate Az-Zumar, verset 9)

Allah a d’ailleurs élevé notre père Adam (3alaihi assalam) à travers le savoir, au point de demander aux anges de se prosterner devant lui.

​"Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit: « Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques! » (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam). Ils dirent: « Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous as appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage ». Il dit: « Ô Adam, informe-les de ces noms; »  Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit: « Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez? » Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles." (Sourate Al Baqara, versets 31-34)

Notre Prophète (Paix et Salut sur lui), donna également beaucoup d’importance à la lecture, en particulier lorsqu’il entama la construction de la société islamique à Médine. Il a pour exemple, libéré des prisonniers de la célèbre bataille de Badr en échange d’une rançon consistant à apprendre à lire à un certain nombre d’enfants médinois.

On comprend donc qu’un des principaux piliers sur lequel se construit une civilisation est son savoir. C’est pour cela que notre religion insiste et donne une grande importance à la connaissance, car la communauté islamique doit être un modèle pour l’humanité.

« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah » (Sourate Al ‘Imran, verset 110)

Mais une fois que l’on a pris conscience de l’importance du savoir et donc de la lecture, quels sont les avantages que l’on peut tirer d’une lecture régulière ? Et comment en pratique, la faire entrer dans le quotidien de nos enfants ? Pour y parvenir, des réflexes, simples et accessibles à tous, peuvent, par la permission d’Allah, fournirent des résultats impressionnants...


livre lecture lire enfant musulman comment faire de mon enfant un mangeur de livres

2.) Les bénéfices de la lecture pour votre enfant


Pour ne pas faire top long je vous ai énuméré une liste non exhaustive des bénéfices que l’on peut tirer de la lecture :

  • Elle est une source de hassanates : car la lecture est une adoration si elle est faite par obéissance à Allah
  • Elle fait diminuer l'ignorance et donc les maux. L’imam Ibn Al Qayyim compare l’ignorance à un arbre qui fait pousser toutes sortes de maux.
  • Elle augmente le savoir
  • Elle augmente la culture générale
  • Elle élargie l'esprit et construit la réflexion
  • Elle façonne une personnalité douce et sage
  • Elle éduque l’âme en lui imposant ce qui lui est utile pour ce bas monde et pour l’au-delà
  • Elle améliore l'orthographe et l’expression écrite
  • Elle développe l'expression orale
  • Elle préserve des mauvaises fréquentations en donnant au lecteur des centres d'intérêts différents
  • Elle nourrit l’ambition et pousse à la prise d’initiative et à l’action
  • Elle participe au redressement de la communauté et à sa réforme car une communauté cultivée est une communauté forte

Bien plus que ses gènes, c'est l'environnement de l'enfant qui influencera le développement de ses potentiels embryonnaires. C'est bien connu, la lecture permet de developper l'expression orale et donc le langage .

Or, Céline Alvarez, auteur du livre "Les lois naturelles de l'enfant", rapporte les résultats incroyables d'une étude  intitulée "The Early Catastrophe ", dans laquelle les chercheurs ont constaté que 86 à 98 % des mots utilisés par les enfants à 3 ans provenaient directement du vocabulaire de leurs parents. Mais ce n'est pas tout, la longueur et le style des conversations étaient également semblables à ceux de leurs parents. 

Les chercheurs se sont aperçus que les enfants issus de milieux favorisés avaient entendu à l'âge de 4 ans quelques 30 millions de mots de plus que les enfants de milieux défavorisés.

"De la naissance à cinq ans 700 à 1000 nouvelles connexions se créent chaque seconde entre les neurones. Chaque image, chaque interaction, chaque événement aussi anodin soit-il se fixe dans les fibres du cerveau de l'enfant en connectant des neurones. Le cerveau se structure directement avec ses expériences dans le monde. Ainsi lors de cette période de grande impressionnabilité cérébrale , l'enfant recueille un nombre  extraordinaire d'informations et pose les premières pierres du temple de son intelligence." Céline Alvarez

Donc à défaut de pouvoir offrir à notre enfant une palette d'expressions littéraires aussi prodigieuse que mirobolante, offrons-lui la capacité de s'enrichir de livres de haute qualité!

3.)Les moyens pratiques pour faire de votre enfant un mangeur de livres 


a) Être vous-même un lecteur: l'éducation par l'exemple

Le premier modèle de l'enfant est ses parents. Si l'enfant observe ses parents lire régulièrement, il intégrera que la lecture fait partie de son quotidien, et il imitera spontanément ces derniers. Vous voulez que votre enfant adopte une habitude ? Faites donc la chose en question régulièrement devant lui.

Votre enfant n’est pas le seul à avoir besoin de lire !! Si vous n’avez pas intégrer cette habitude dans votre quotidien, faites l’effort et travaillez sur vous-même, pour progressivement donner à la lecture une place importante dans votre vie.

De plus, pour susciter la curiosité de vos enfants, discuter devant eux de vos passionnantes lectures, au cours du dîner par exemple. Vous l’avez remarquez ? Les enfants aiment participer aux discussions d’adultes et vous poseront tout naturellement des questions afin de comprendre votre discussion ou de connaître le titre de ce livre qui fascine tant Abi et Oummi. Cela mettra  de la gaité au repas familial et évitera de le transformer en bureau des pleurs dans lequel on évoque les soucis mondains de la journée (travail, factures, courses…).


b) Construire une cuisine pour son coeur

Existe-t-il une maison dans laquelle on ne trouve pas de cuisine ? Inconcevable me direz-vous ! Il faut bien se nourrir, non ?! Effectivement, mais, bien se nourrir, c’est nourrir son corps mais aussi et avant tout nourrir son cœur et son âme. Beaucoup donne une grande importance à la nourriture du corps mais affame leur cœur en lui faisant subir une famine intellectuelle.  Or la nourriture des cœurs est plus importante que la nourriture du corps.

De là, on comprend la parole de l’Imam Ahmed Ibn Hanbal (qu’Allah lui fasse miséricorde) :

« Les gens ont plus besoin de science qu'ils n'ont besoin de nourriture et de boisson. Ceci car une personne a besoin de nourriture une ou deux fois par jour, tandis qu'elle a besoin de la science à chaque instant de sa vie. »

Construisez donc un magnifique buffet qui vous donnera, ainsi qu’à vos enfants, l’envie de régaler votre cœur. La cuisine du cœur est plus simple et plus rapide à installer que celle du corps. De plus, elle ne consomme ni électricité, ni gaz. Elle a juste besoin que vous lui accordiez un peu de votre temps pour vous offrir de délicieux repas équilibrés, déjà prêts à être consommés. Vous l’avez compris, la cuisine de votre cœur n’est autre qu’une bibliothèque !!

Pour ne pas faire de jaloux, installez deux bibliothèques: une pour les parents et une propre à l'enfant que vous installerez dans sa chambre avec un espace douillet propice à la lecture. Compléter au fur et à mesure votre bibliothèque en emmenant vos enfants à la librairie. Ils pourront ainsi participer au choix des livres et prendre connaissance de la bibliothèque islamique. Lui donner le choix lui permet également de se sentir concerné, de renforcer son estime de soi, et de l’encourager un peu plus à lire, car quand on aime on ne compte pas (en tout cas au niveau de la lecture) ;).

c) Ne pas détourner l'enfant avec d'autres occupations

Beaucoup de parents possèdent des livres en quantité, mais constate que leur enfant n'est pas attiré par la lecture. La faute à un environnement détournant l'enfant des livres. En effets, trop souvent, les chambres de nos enfants débordent de jouets. Si l'on ajoute à cela la télé, les tablettes et les consoles de jeux, on obtient le parfait environnement pour décourager nos enfants à lire.

Nous vivons une époque dans laquelle les enfants sont ultra sollicités, ce qui rend la concentration plus difficile. Ils sont submergés d’information et leur attention est captée par les multiples supports de communication qui les entourent. Leur esprit est constamment occupé et n’a que trop peu de répit pour penser à lire.

Construisez donc un environnement propice à la lecture. Faites de votre foyer un havre de paix, dans lequel on coupe avec le monde extérieur, pour avoir un peu de temps pour soit, pour se construire, se poser, réfléchir, découvrir, s’éduquer…

Une solution économique consiste aussi à l'emmener au moins une fois par mois à la bibliothèque de votre ville, afin de partager un moment de lecture dans un environnement un peu différent.

Vous l’avez compris, la télé, la console, le téléphone et les écrans en tout genre sont un des principaux ennemis de la lecture. D'ailleurs, nous vous avions parlé dans un précédent article de la bonne utilisation des écrans chez l'enfant .

A nous, parents, de prendre nos responsabilités et de faire les bons choix pour pas être la cause de l’échec de nos enfants. 

Quant aux jeux et jouets pour enfant, sélectionnez-les soigneusement en ne faisant rentrer dans votre foyer que ce qui a un caractère éducatif.

Le problème peut être plus difficile à résoudre si l'enfant a un âge déjà avancé, et qu’il n'a pas acquis de bonnes habitudes depuis son plus jeune âge. Il faudra probablement supporter des crises, le temps, de le sevrer progressivement de ces activités dont le profit est limité et les maux nombreux.

d)​Programmer des temps quotidiens de lecture avec votre enfant


Nos enfants mangent tous les jours, non?! Pourquoi? Parce qu'ils en ressentent le besoin et que nous les avons habitués à manger à des heures précises. Pourquoi ne liraient-ils donc pas tous les jours? Pourquoi ne pas faire de la lecture une habitude dont ils ne peuvent se passer? Pour cela il faut donner à la lecture au minimum la même importance qu'un repas. Faites-vous sauter des repas à vos enfants? La réponse est évidente. De même, il doit être inconcevable pour vous de faire sauter la lecture de votre enfant! Au départ fixez un rendez-vous quotidien avec votre enfant. Le temps le plus adapté étant avant de dormir. Le calme règne et l'enfant est plus réceptif. Animez la lecture en posant des questions, en le faisant participez s'il sait déjà lire, et en répondant à ses questions. N’hésitez pas à étayer vos réponses avec des exemples de son quotidien.

Une fois qu'il aura pris goût à la lecture il n'aura plus besoin de vous pour feuilleter ses livres. Ne cessez pas pour autant de lire quotidiennement avec lui, car une lecture interactive avec abi ou Oummi reste toujours plus profitable, en tout cas pour un certain temps, car après il se peut que votre enfant prenne goût à la lecture au point d’inverser les rôles…

Beaucoup de parents ne débutent la lecture qu’une fois que l’enfant commence à lire. Ceci est une grande erreur. Votre enfant peut tirer profit d'un livre, bien avant d'apprendre à lire. Les bénéfices sont nombreux et variés :

  • Il se familiarise avec un livre en le tenant et en tournant les pages
  • Il apprend progressivement à se concentrer et à rester calme et attentif
  • Il développe ses sens en apprenant à chercher ou à retrouver un objet sur un imagier
  • Il alimente sa curiosité
  • Il apprend du vocabulaire
  • Il apprend plus rapidement à lire

Dès la naissance (oui dès la naissance !!) vous pouvez commencer à lire des livres avec lui. Au départ l’enfant vous écoute sans participer. A partir de 1 ans ou même avant, interrogez-le, en lui demandant de poser sa main sur un élément de l’imagier que vous venez de lui décrire. Lorsqu’il commence à parler, faites lui répéter les mots après vous puis interrogez-le régulièrement pour lui faire acquérir du vocabulaire. D'ailleurs nous vous avions parlé en détail dans cet article des étapes clés dans l'instruction de l'enfant et surtout quand la débuter!

Pensez à écrire la date, à l’intérieur du livre lorsque vous le commencez avec votre enfant. Cela permettra d’évaluer votre progression et de vous motiver en constatant la quantité d’ouvrages que vous avez lus avec lui. Cela constituera également un beau souvenir pour votre enfant lorsque vous lui direz : « Tel livre nous l’avons lu ensemble alors que tu avais 4 ans, tel autre nous l’avons lu à tes 6 ans… »

​e) ​Laissez votre enfant lire autant qu'il le souhaite

Même s'il s'agit de livre dont le profit est limité, n’empêchez pas votre enfant de lire. L'objectif étant de l'habituer à la lecture, puis de lui proposer petit à petit des livres intéressants et utiles. La lecture est une activité qui n'a pas d'inconvénients, à condition que les livres soient bien choisis.

Si votre enfant prend l’habitude de se coucher tard à cause de ses livres, encouragez-le et ne le blâmez surtout pas s’il a un peu de mal à se lever le matin. La lecture nocturne est une des caractéristiques des savants et des pieux de cette communauté !

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète a dit: « Deux ne sont jamais rassasiés: celui qui recherche la science et celui qui recherche la vie d'ici-bas ». (Rapporté par Al Bazzar)

​Ibn Al Jawzi dit : « quant à moi je ne me lasse pas de lire  les livres ; Et lorsque je vois un livre que je n’avais jamais vu c’est comme si j’avais découvert un trésor » .

Il est rapporté que certains savants avaient l'habitude de lire 16h par jour.

​f) Trouvez lui des amis qui aiment la lecture

Cela permet d’encourager l’enfant dans cette voie en s’entourant d’amis partageant les mêmes centres d’intérêts. Naturellement une concurrence dans le bien s’installe. Ils s’entraident, alimentent leurs discussions avec leurs lectures et se prêtent mutuellement des ouvrages. Vous pouvez par exemple échanger des livres pour un nombre de jours déterminés afin d’apprendre à l’enfant à se fixer des objectifs, à respecter des délais et à s’organiser pour y parvenir.

livre lecture lire enfant musulman


Par la permission d’Allah, vous constaterez rapidement les fruits de ces actions que vous pouvez, bien entendu, adapter au profil de votre enfant ou à vos conditions de vie. Si votre enfant ne devient pas un amoureux des livres au point de fredonner des poèmes du type :

أنا من بدل بالكتب الصحابا *** لم أجد لي وافيا إلا الكتابا
صاحب إن عبته أو لم تعب *** ليس بالواجد للصاحب عابا
كلما أخلقته جددني ***     وكساني من حلى الفضل ثيابا
صحبة لم أشك منها ريبة *** ووداد لم يكلفني عتابا






Je suis celui qui a remplacé ses amis par des livres 

     et qui n’a jamais trouvé plus fidèle qu’un livre


Que tu critiques ou pas ce compagnon

     lui, ne te trouvera jamais la moindre imperfection


Lorsque je l’use, lui me renouvelle

    et me vêtit de  la parure de ses sagesses


Une amitié jamais entachée par le moindre soupçon

   et un amour qui ne me coute aucune réprobation

, il aura au moins appris à donner une place à la lecture dans son existence.

Dans un prochain article, nous vous parlerons des lectures que nous faisons avec nos enfants, et de quelques titres français/arabe incontournables que toute bonne bibliothèque familiale doit posséder 😉

N'hésitez pas à partager en commentaires les astuces que vous avez mises en place chez vous, afin de rendre vos enfants accro à la lecture! 

Qu’Allah nous élève par la lecture ainsi que notre progéniture!

Abou Ibrahim

Booster votre Parentalité en 3 étapes -TELECHARGEZ dés maintenant votre Guide gratuit !

Des méthodes Prophétiques associées aux dernières Découvertes en Neurosciences Cognitives et Affectives, des tableaux récapitulatifs, des astuces, des mises en pratique...Bref un Guide en 3 étapes indispensables pour démarrer ou améliorer sa relation avec son enfant et lui inculquer progressivement les valeurs musulmanes!

(10) comments

Add Your Reply
Partages