Parentalité MUSULMANE

Travailler pour vivre ou vivre pour travailler :

remettre de l’ordre dans ses priorités

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a pas un parent qui ne souhaite pas le meilleur pour son enfant. Nous souhaitons tous les voir exceller, et ce, à tous les niveaux. Mais pour quelles raisons notre éducation est-elle trop souvent un échec ? Pour quelles raisons le bonheur d’avoir un enfant se transforme trop souvent en déception, angoisse et regret. Cet article a pour but, sans langue de bois, de mettre le doigt sur un des principaux problèmes qui nous empêchent d’accorder à nos enfants la meilleure éducation possible.

 

Louange à Allah pour l’éternité

Et que la paix et le salut soient sur son noble Messager

 

Mon frère, ma sœur, voici notre dure réalité

A nous d’en prendre conscience pour pouvoir nous réformer

 

Si comme moi, depuis tout petit tu as été formaté

A rechercher la gloire, la richesse pour exister

 

Dans une société qui se veut matérialiste de fait

Dans laquelle le bonheur réside dans le fait de posséder

 

Trimer, s’user pour quelques deniers

A 20 ans me voilà plein de projets

 

Parmi eux, fonder une famille, avoir des enfants

Mais à quoi bon, si pour leur éducation, je n’ai pas le temps ?

 

Mais bon, tout le monde le fait

Alors lançons-nous et on verra si j’assumerai

 

Premier enfant, premier sourire, premier bonheur

Je prie mon Seigneur pour qu’une fois grand, il ne soit pas cause de malheur

 

Mais que faire ? Je suis trop occupé

Alors mon enfant, c’est à la crèche que tu passeras tes premières années

 

A 3 ans, te voilà déjà grand

Mais je n’ai pas eu le temps de prendre le temps

 

De te voir ramper, marcher ou te donner à manger

Tes premiers pas, c’est devant un autre que tu les as fait

 

Mais cela, on me l’a caché afin de ne pas m’attrister

Tu commences à parler mais moi, je demeure toujours occupé

 

Je suis désolé, je n’ai pas de temps à t’accorder

Pourtant, il est déjà temps de débuter

 

L’apprentissage du noble Coran

D’apprendre à lire afin d’aller de l’avant

 

A 6 ans, tu connais tout juste la Fatiha

Honte à moi car c’est autrui qui te l’apprendra

 

Je m’excuse, je t’ai fait perdre 3 ans de ta vie

L’âge d’or durant lequel l’enfant est marqué pour la vie.

 

Ce n’est pas grave, je me rattraperai un jour

Une fois libéré, avant de le regretter pour toujours

 

Faute d’occupations, tu commences à t’ennuyer

Mais voilà que Satan se présente pour t’occuper.

 

Console de jeu, télé et dessins animés

Les écrans sont devenus ton passe-temps préféré

 

Désormais, impossible de t’en détacher

A qui la faute ? C’est moi qui te les ai achetés

 

A tes 10 ans, je décide de prendre les devants

Dorénavant, rien ne sera plus comme avant

 

Mais comme si d’un cauchemar je me réveillais

Passer tu temps avec moi ? Tu n’es plus intéressé

 

Comment te le reprocher alors que pendant des années

Je n’ai fait que repousser tout ce que tu me demandais

 

On s’oublie, les années passent, les enfants grandissent.

Pour toi, j’avais de nombreux projets afin que tu te hisses

 

Au rang des alliés du Seigneur de l’univers

De ceux qui œuvrent pour que sa parole s’élève très haut dans les airs

 

Lorsqu’on se réveille, il est parfois déjà trop tard

Même si je limite les dégâts, jamais je ne pourrai combler ce retard

 

Les enfants on grandit en ayant acquis de mauvaises habitudes.

Difficile de s’en détacher afin de prendre de l’altitude

 

De s’élever aux dessus des passions

Pourtant, pour lui tu avais de hautes ambitions

 

En faire un maillon fort, un roc, un champion

Mais les dégâts causés par notre négligence nous rapprochent du fond

 

Les regrets prennent le relai de l’insouciance

Puis l’ambition laisse place à la réparation

 

Nouvel objectif : limiter les dégâts

Afin sortir, bi idni Allah, de ce mauvais pas

 

Comment construire ? Comment s’élever ?

Lorsque les fondamentaux ont été laissés de côté

 

Les gens censés représenter l’élite de la communauté en France

Souffrent encore de beaucoup trop de carences

 

Foot, super héros, ou encore consoles de jeux vidéo

Bercent encore le quotidien de notre jeunesse, alors comment viser plus haut ?

 

Malheureusement ce constat est le quotidien de beaucoup de foyers

Je prie Allah pour que le tien et le mien en soient épargnés

 

Des parents débordés ou tout simplement pas assez armés

A qui la faute ? Si les efforts n’ont pas été menés

 

Être musulman n’est guère une étiquette ou un slogan

Ou une simple apparence dénuée de changement

 

Une réelle révolution interne car si le cœur est réformé

C’est toute notre vision des choses qui est amenée à évoluer

 

La religion n’est pas une mode mais plutôt un mode de vie,

Qui organise et optimise tous les aspects de ta vie.

 

Encore faut-il l’adopter mais pour cela sommes-nous vraiment prêts ?

A faire les sacrifices, à l’image de ceux qui nous ont précédés

 

L’engagement d’une vie, une course de fond, un marathon …

Pour que tu franchisses la ligne d’arrivée sans aucune déception

 

Peut-on espérer la réussite sans en emprunter son sentier ?

N’as-tu pas entendu le poète fredonner ?

 

Certes, le bateau ne peut voguer

Sur du sable ou une mer desséchée

 

As-tu oublié que le Paradis, de toute sorte de difficultés, est entouré ?

Seras-tu prêt à endurer une vie de lutte contre l’éternité ?

 

Si l’on s’arrête et médite sur nos difficultés,

Il nous apparaîtra que, de nos mains, nous les avons façonnées

 

Mais pour simplifier, nous pouvons les résumer

A l’amour de ce bas monde qui nous cause tant d’anxiété

 

Vivre entre deux chaises est une imposture,

Hélas, pour en sortir, le choix peut s’avérer dur

 

La dounia ne fait pas de cadeau,

Si tu ne la divorces pas, elle te colle à la peau.

 

Es-tu vraiment prêt à la sacrifier pour ta félicité ?

Ou préfères-tu la récupérer à la première difficulté ?

 

Être des enfants de l’au-delà,

Voilà comment sortir de ce mauvais pas

 

Notre Seigneur n’a t’il certes pas dit :

« J’ai acheté vos âmes en échange du Paradis ? »

 

Sois donc, mon frère, ma sœur, bon commerçant

En vendant l’éphémère pour le permanent

 

Une marchandise qui n’a pas de prix

Une marchandise qui n’est autre que le Paradis…

 

 

Mohamed Abou Ibrahim

 

2 Commentaires

  1. Moulay Ahmed Chtiba Alaoui

    Baraka Allahou fika ya akhi tu as 100%raison

    Réponse
  2. Sofiane RIMANI

    Magnifique !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

i

Blog

 

Découvrez nos articles

Des livres pour s’enrichir: Nos meilleurs titres

Des livres pour s’enrichir: Nos meilleurs titres

Des livres pour s'enrichir Dans cet article : « Comment faire de mon enfant un mangeur de livres » nous vous exposions les avantages que l’on tire d’une lecture régulière faites à nos enfants. Nous vous partagions aussi quelques astuces incontournables pour la leur...

Le Coran? Trop dur pour mon enfant

Le Coran? Trop dur pour mon enfant

Le Coran? Trop dur pour mon enfant…                         2 points simples à se remémorer pour les jours ou tu désespères de voir ton enfant mémoriser le Coran... Quand je vous ai demandé en story Insta si...

Lettre à Abi…

Lettre à Abi…

Lettre à Abi… Assalam alaikoum mon Abi chéri,   Aujourd'hui je t'écris pour t’exprimer toute ma reconnaissance.   Car en ta compagnie, j’ai passé d’excellentes vacances.   Ensemble, nous avons voyagé, nous nous sommes amusés, et j'ai appris plein de...

Cet été mes vacances ont un goût de piété

Cet été mes vacances ont un goût de piété

Cet été mes vacances ont un goût de piété Le terme « vacances » rime pour beaucoup avec voyage, resto, détente, dépenses excessives, perte de temps, négligence…. Se détendre est quelque chose d’important dans notre religion afin de pouvoir rester constant dans...

FAMILLES qui nous font confiance

pabi kids

Articles

Darsanimés

Restons en contact !

 

Suivez-nous

FAMILLES qui nous font confiance

pabi kids

Articles

Darsanimés

Restons en contact !

 

Suivez-nous

FAMILLES qui nous font confiance

Articles

pabi kids

Darsanimés

Restons en contact !

 

Suivez-nous

Partages

Votre cadeau!

Notre Guide GRATUIT de 60 pages pour une Parentalité  au TOP en 3 étapes IN-DIS-PEN-SABLES!!

"J'éduque mon enfant dans la bienveillance de l'Islam"  

Modèle Prophétique-Neurosciences-Mise en pratique

Votre cadeau vous attend! BarakAllahoufikoum!