Être confiné … ne veut pas dire s’ennuyer

(3 recommandations du Prophète () afin de tirer profit de ce confinement)

 

 

En tant que croyant nous avons la ferme conviction qu’Allah est Al Hakim (c’est-à-dire le Sage) et que tout ce qui se produit dans sa création est accompagnée d’une grande sagesse, que nous la saisissions … ou pas.

Ce nouveau confinement est pour le musulman une occasion de mettre en pratique une précieuse recommandation de notre noble Prophète (). En effet, être confiné n’est pas une fatalité, et ne doit pas rimer avec s’ennuyer. Le temps du croyant est bien trop précieux pour avoir le temps de s’ennuyer. Ses jours, ses heures, ses minutes sont comptées et sont autant d’occasions d’œuvrer afin d’accomplir la mission pour laquelle il a été créé.

Comme vous le savez, les Compagnons étaient soucieux d’atteindre la réussite en gagnant leur place pour le Paradis. Ceci était leur objectif, leur raison de vivre, le souci qu’il les animait à chaque instant de leur existence. C’est pour cela qu’ils avaient l’habitude de questionner le Prophète () sur les moyens d’atteindre la réussite, d’atteindre la satisfaction d’Allah et de gagner leur place pour le Paradis éternel. Ces questions n’étaient pas le fruit d’une curiosité déplacée, simplement dans le but de savoir, mais émanaient plutôt d’une volonté d’agir et d’une ferme intention de pratiquer et de se réformer.

Le Prophète (), qui était soucieux de guider sa communauté, leur répondait en leur prodiguant de précieux conseils, de précieuses recommandations débordantes de sagesses, afin de les orienter vers le chemin de la réussite et de la droiture.

Parmi ces précieuses recommandations, celle rapportée par l’Imam At-Tirmidhi dans ses Sunan, selon le Compagnon ‘Uqba ibn ‘Amir (Qu’Allah l’agrée). Ce dernier rapporte qu’il interrogea le Prophète () en ces termes : “Au Messager d’Allah ! Comment obtenir la réussite ?”

Le Prophète () lui prodigua alors les 3 recommandations suivantes : “Retiens ta langue, que ta maison te suffise et pleurs pour tes péchés !”

Dans cet article, je vous propose de nous arrêter un instant sur ces 3 paroles concises mais lourdes de sens, qui nous aiderons par la permission d’Allah à tirer profit de ce nouveau confinement.

 

 1) Retiens ta langue

En effet, ce tout petit organe qu’Allah nous a accordé, comporte de nombreux maux et de nombreux dangers pour celui qui l’utilise à mauvais escient. En effet, avec la langue on peut prononcer des paroles de mécréance. Avec la langue, on peut mentir. Avec la langue, on peut médire sur les autres. Avec la langue on peut proférer de faux témoignages. Avec la langue, on peut être injuste envers une personne qui se trouve proche de nous tout comme envers une personne qui se situe à des milliers de kilomètres. Avec la langue, on peut être injuste envers la personne vivante tout comme envers la personne décédée depuis des siècles.

En bref, la langue peut mener le serviteur à sa perte en étant la cause pour qu’il soit jeté en enfer. C’est pour cela que le Prophète () nous a dit : “Il se peut que le serviteur prononce une parole à laquelle il ne prête aucune attention, qui lui vaudra la colère dAllah et qui le précipitera en Enfer !” (Al Boukhari)

Dans le célèbre Hadith de Mou’adh, le Prophète () lui indiqua les actions qui font entrer au Paradis ainsi que les portes du bien, pour finir par une dernière recommandation qui fut la suivante : “Ô Mou’adh, veux-tu que je t’indique ce qui te permettra d’accomplir tout cela ?”. “Volontiers, ô Messager d’Allah !”, répondit Mou’adh. Le Prophète () saisit alors sa langue et lui dit : “Retiens cela !”. On comprend de cette recommandation que le fait d’utiliser sa langue à mauvais escient prive le serviteur de pouvoir accomplir les bonnes actions. Plus ce dernier donne liberté à sa langue, plus ses membres faiblissent dans l’accomplissement des bonnes actions. Et à l’inverse, plus il s’habitue à garder le silence, plus il sera en capacité d’accomplir les portes de bien précédemment citées dans le Hadith.

Dans la suite du Hadith, Mou’adh s’étonna en disant : “Ô Messager d’Allah, allons-nous devoir rendre des comptes pour les paroles que nos langues ont proféré ?”.

Le Prophète () lui donna une réponse qui fait froid dans le dos : “Prends garde Mou’adh, quest-ce qui fait que les gens seront trainés en Enfer sur leurs visages ou il a dit : « sur leurs narines » – si ce nest ce que leurs langues ont récolté !

On comprend donc que garder le silence est une qualité que le croyant doit chercher à acquérir car elle est un pilier de sa réussite. Cette qualité était appréciée et répandue chez les pieux prédécesseurs. L’un d’entre eux dénommé Iyaas dit d’ailleurs : “J’ai lutté contre mon âme durant 10 ans afin de lui faire adopter le silence !”.

Ce principe, qui s’avère salutaire pour le croyant, est cité dans le célèbre Hadith suivant : “Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier dise du bien ou qu’il se taise !” (Al Boukhari et Mouslim)

 

2) Que ta maison te suffise

A l’époque de l’instantanée, beaucoup s’ennuient rapidement, se plaignent de n’avoir rien à faire ou ne parviennent pas à tenir en place. Il faut toujours être en mouvement ou en compagnie d’autrui afin d’être apaisé ou de noyer ses soucis plutôt que de les surmonter. Ce mode de vie pousse à l’insouciance, à s’oublier, et donc à utiliser son temps de manière inappropriée.

Or le temps est un des bienfaits les plus précieux pour le croyant, qui n’a pas le temps de s’ennuyer car il a été créé pour une mission. Son temps représente pour lui son Paradis car il est le moyen d’obtenir le salut.

Cette recommandation prophétique est une invitation à rester le plus possible chez soit lorsque les péchés se répandent et que les troubles apparaissent, cela afin de se mettre à l’abri de ces dangers qui peuvent nuire à notre foi mais aussi afin d’éviter de commettre des injustices envers les autres.

Cela permet également de se concentrer sur sa propre personne, de méditer sur ses défauts, sur la réforme de son foyer et de ses membres, tout en limitant notre interaction avec les autres car nous vivons une époque où les bonnes fréquentations se font rares. Peu sont ceux qui par leurs actes ou leurs paroles te poussent à faire le bien, tandis que nombreux sont ceux qui t’invitent à la désobéissance.

Ce confinement est donc l’occasion de mettre en pratique cette recommandation prophétique, afin de corriger notre relation avec Allah, de corriger notre relation avec son Livre, de se concentrer sur notre foyer en passant du temps en famille et en y introduisant de bonnes habitudes telles que des prières en commun, des lectures collectives autour de la parole d’Allah, des Hadiths du Prophète (ﷺ) ou des biographies des héros de l’Islam, ou encore des jeux mêlant l’utile à l’agréable …

 

3) Pleurs pour tes péchés

Cette recommandation nous invite à regretter nos péchés car les pleurs sont une preuve de regret. Or le regret est une condition d’acceptation du repentir sincère du serviteur. En effet, en tant qu’être humain, nous sommes par nature imparfaits. Nous commettons des fautes de jour comme de nuit comme le dit notre Seigneur dans le célèbre Hadith Qoudsi : “Ô Mes serviteurs, vous commettez des fautes de jour comme de nuit, et cest Moi qui pardonne toutes les fautes. Implorez donc Mon pardon et Je vous l’accorderai”. Or les meilleurs de ceux qui font des péchés sont ceux qui accourent sincèrement vers le repentir.

Cependant, notre vie à cent à l’heure nous fait oublier nos nombreuses fautes. Cette insouciance latente nous prive de cette grande adoration qui est de pleurer pour nos péchés. Ce confinement est l’occasion de nous recentrer sur nos âmes, de méditer sur nos propres faiblesses, nos propres manquements afin de parvenir à cette qualité qui, on l’espère nous permettra de rentrer dans la catégorie citée par le Prophète () parmi les 7 personnes qui seront sous l’ombre d’Allah, le jour où il n’y aura d’ombre que la sienne, dans sa parole : “Un homme qui, se trouvant seul, mentionne Allah au point de faire couler ses larmes”.

 

Ces 3 précieuses recommandations nous poussent vers un même but : s’affairer à éduquer nos âmes, nous préoccuper de nos défauts en lieu et place de s’occuper de ceux des autres. Par Allah, l’éducation de notre âme nécessite de nombreux efforts qui se concrétisent par une lutte du quotidien pour lui faire adopter la droiture à tous les niveaux. C’est pour cela qu’Allah nous dit au sujet de l’âme, dans la traduction approximative de la sourate As-Shams :

A certes réussi celui qui l’a purifié et a certes échoué celui qui l’a corrompu !

 

Nous implorons Allah afin qu’Il fasse que ce confinement soit pour nous l’occasion d’obtenir la réussite en mettant en pratique ces 3 recommandations prophétiques.

Qu’Allah vous préserve ainsi que l’ensemble de votre foyer

Mohamed

Des Darsanimés ET LIVRETS D'ACTIVITÉS offerts pour tes enfants!

Visionne gratuitement des Darsanimés sur les bons comportements du musulman tirés des Noms d'Allah!

 

i

Blog

 

Découvrez nos articles

Pourquoi emmènes-tu tes enfants à l’école ?

Pourquoi emmènes-tu tes enfants à l’école ?

Aujourd’hui les foyers sont disloqués. La sous-traitance a pris le dessus sur nous. On ne cuisine plus, on ne marche plus, on ne réfléchit plus, on ne bouge plus … Tout doit être monétisable. À tel point que même l’éducation de nos propres enfants a été sacrifié sur l’hôtel de la modernité. Le progrès, oui, mais à quel prix?

Empoisonner ou instruire ses enfants? Un choix pas si évident…

Empoisonner ou instruire ses enfants? Un choix pas si évident…

Aujourd’hui les foyers sont disloqués. La sous-traitance a pris le dessus sur nous. On ne cuisine plus, on ne marche plus, on ne réfléchit plus, on ne bouge plus … Tout doit être monétisable. À tel point que même l’éducation de nos propres enfants a été sacrifié sur l’hôtel de la modernité. Le progrès, oui, mais à quel prix?

7 Jeux gratuits à faire en famille!

7 Jeux gratuits à faire en famille!

Avec un enfant, il faut savoir être un enfant et jouer avec lui en s’adaptant à SON monde. Non seulement cela développe la complicité entre le parent et l’enfant, mais cela peut aussi s’avérer efficace pour l’attirer vers des choses intéressantes et utiles pour lui.  Découvre ici 7 jeux gratuits pour apprendre l’arabe tout en s’amusant.

Le Coran? Trop dur pour mon enfant

Le Coran? Trop dur pour mon enfant

Le Coran? Trop dur pour mon enfant…                         2 points simples à se remémorer pour les jours ou tu désespères de voir ton enfant mémoriser le Coran... Quand je vous ai demandé en story Insta si...

Lettre à Abi…

Lettre à Abi…

Lettre à Abi… Assalam alaikoum mon Abi chéri,   Aujourd'hui je t'écris pour t’exprimer toute ma reconnaissance.   Car en ta compagnie, j’ai passé d’excellentes vacances.   Ensemble, nous avons voyagé, nous nous sommes amusés, et j'ai appris plein de...

FAMILLES qui nous font confiance

pabi kids

Articles

Darsanimés

Restons en contact

Suivez-nous

Partages

OFFERT POUR TES MINIS!

LES PREMIERS DARSANIMÉS

DU PANA ET LEURS

LIVRETS D'ACTIVITÉS !

Clique ici pour les recevoir!

OFFERT POUR TES MINIS!
LES PREMIERS DARSANIMÉS
DU PANA ET LEURS
LIVRETS D'ACTIVITÉS !

You have Successfully Subscribed!